Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Pêche


Tensions et interprétations autour de la pêche à la légine à La Réunion

Publié le samedi 30 septembre 2017 à 12:00
Aucun commentaire

Un jugement du tribunal administratif fait l’objet d’interprétations au cœur des pêcheries réunionnaises de légines. Il faut dire que les enjeux sont considérables, le département voisin étant le deuxième au monde en terme de captures.

Cécile Pozzo Di Borgo, préfète des TAAF

Cécile Pozzo Di Borgo, préfète des TAAF

D’un côté le Syndicat des Armements réunionnais de palangriers congélateurs regroupant les 6 armements de la place, et de l’autre les Terres australes et antarctiques Françaises (TAAF) qui se portent garantes de la préservation de la ressource dans les Zones Economiques Exclusives (ZEE) des îles Kerguelen et de Crozet.

Le Syndicat demandait l’annulation des nouveaux quotas de pêche, ainsi que l’annulation de l’autorisation de pêche délivrée à un nouvel armement, Réunion Pêche Australe (RPA), pour la campagne de pêche 2016? 2017. Le tribunal administratif a débouté les pêcheurs sur la première requête. Sur la seconde, ils assurent que leur concurrent a été retoqué, alors qu’un courrier des TAAF attribue à RPA des quotas de pêche.

Les enjeux sont importants. La Réunion occupe le second rang mondial en matière de capture légale de légines, ce poisson des eaux froides des mers australes apprécié pour sa chair blanche et fondante, particulièrement des asiatiques, pour sa confection en sushi. Elle fait l’objet d’un braconnage important. A La Réunion, le marché représente 120 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel et 2000 emplois directs et indirects, selon le Journal de l’Ile de La Réunion.

Les prédateurs rodent de tous bords

Une légine ©Nadia Charles

Une légine ©Nadia Charles

Mais ce samedi, les TAAF communiquaient sur l’attribution des quotas de la campagne 2017-2018 à travers un arrêté (A-2017-69 Portant répartition en quotas de légine australe dans les ZEE de KER et de CRO 2017-2018). Rappelant les enjeux qu’a induit l’extension de la réserve naturelle des terres australes françaises, en décembre 2016, « un événement marquant dans la mesure où elle dote la France d’une réserve de 672.000 km?, dépassant ainsi la taille de la France hexagonale et plaçant cette aire marine protégée (AMP) parmi les plus grandes du monde. »

Dans un soucis de « gestion raisonnée et durable de la ressource halieutique », les quotas sont définis « en fonction du stock des espèces exploitables et de l’impact sur les écosystèmes avoisinants. » Le 8 août 2017, le Total Admissible de Captures a été fixé à 6.150 tonnes de légines. Il est inférieur de 3% à celui de l’exercice précédent en raison de « la menace pesant sur la ressource du fait de la forte déprédation exercée par les espèces environnantes (orques et cachalots). »

Réunion Pêche Australe inscrit au rôle des TAAF

Quotas de pêche à la légine

Quotas de pêche à la légine

Dans ce communiqué, on apprend que l’armement Réunion Pêche Australe (RPA), est bien attributaire d’un quota à hauteur de 100 tonnes, une décision « conforme aux règles de gestion de cette pêcherie, règles confortées par les jugements du Tribunal administratif de Saint-Denis du 28 septembre 2017 », soulignent en gras les TAAF. Qui rajoutent que « la licence de pêche correspondant à ce quota sera attribuée à RPA lorsque celui-ci aura démontré sa qualité d’armateur, en conformité également avec le jugement du Tribunal administratif de Saint-Denis. » Désinformation de la part des pêcheurs ou incompréhension ? La guerre de la légine continue à La Réunion.

Les TAAF souhaitent appeler « les différentes pêcheries à fédérer leurs efforts afin de bâtir collectivement des projets au bénéfice de tous les acteurs, particulièrement réunionnais. »

Tagged under , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
16:00 Votre agenda du week-end
15:21 Nouvelle vague de violences ce vendredi matin au lycée de Kahani
15:09 Mayotte se prépare à un exercice cyclonique la semaine prochaine
4:45 Mayotte En marche avec les Outre-mer
HIER Berguitta : scènes de dévastation à la Réunion
HIER Coupure d’eau à Ouangani à la suite d’une casse
HIER Et si vous deveniez animateur sportif ?
HIER Air Austral compte sur une réouverture des aéroports de La Réunion ce vendredi
HIER Hausse des prix de 0,2% en décembre

MAGAZINE
Rotary VIH
Le Rotary Club offre 1500€ pour la lutte contre le VIH à Mayotte. L’association nous a ouvert ses portes


CARNET DE JUSTICE
L’élection de Ramlati Ali annulée par le Conseil Constitutionnel
Dealers de bangué « c’était ça ou voler »
Quatre ans ferme pour le chef d’un réseau de kwassas
Deux grévistes de MayCo échappent de peu à la prison
Âgé de 24 ans, il a un bébé avec une collégienne de 12 ans
Une enquête ouverte suite au glissement de terrain fatal à Koungou
Victime de violences conjugales, elle menace de « tuer l’enfant » si son compagnon va en prison
« La paralysie du Tribunal de travail de Mayotte se confirme » pour le Medef Mayotte


PORTRAITS
Djibril Cissé 2
Djibril Cissé « Renvoyer l’ascenseur aux jeunes serait une bonne action »



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
28°
26°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL