Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Justice


Un Mahorais condamné à 18 ans de réclusion pour meurtre à La Réunion

Publié le dimanche 28 janvier 2018 à 12:23
Aucun commentaire

Un Mahorais résidant à La Réunion a écopé de 18 ans de réclusion ce vendredi. Ivre, il avait tué son voisin d'un coup de barre de fer pour une histoire de voiture mal garée.

Me Jean-Jacques Morel assurait la défense du Mahorais (archives)

Me Jean-Jacques Morel assurait la défense du Mahorais (archives)

Que s’est-il passé ce trois octobre 2015 à la Plaine Saint-Paul à La Réunion ?
Ce jour-là, René-Paul Tatel, 55 ans, est mort. Tué à coups de barre de fer. Son voisin, Amada Bacar Assani, un Mahorais de 31 ans, vient d’être condamné à 18 ans de réclusion criminelle pour meurtre.
Les faits se sont déroulés en début de matinée, vers 6h du matin. L’accusé rentre alors de soirée, fortement alcoolisé -en témoignent les quelque 3g d’alcool qu’il avait encore dans le sang quand il a été arrêté-. Il gare sa voiture devant le portail de son voisin, René-Paul Tatel, qui sort de chez lui. Le ton monte. Les deux ne s’entendent déjà pas. Pour la famille de l’accusé, il y avait « un terreau raciste ». Pour la partie civile, « il y avait eu d’autres locataires comoriens et tout se passait bien ».
Reste que suite à un échange houleux, chacun rentre chez soi. Le quinquagénaire appelle les gendarmes, tandis que son voisin se saisit d’une barre de fer et revient à la charge. Les mots laissent place aux coups. Le Mahorais rentre chez lui avec une bosse sur le front. Il affirme s’être défendu contre son voisin, lequel n’avait pas d’arme. « Il m’a donné des coups, j’ai eu peur, j’ai répondu avec la barre de fer pour me défendre. »

« Un crime de la bêtise »

Le voisin lui, ne rentre pas chez lui. Il s’effondre au sol, le crâne défoncé, et décède quelques heures plus tard à l’hôpital.
« Je regrette beaucoup ce qui s’est passé, autant pour lui, autant pour moi. Je ne pensais pas que ça allait faire autant de dégâts » s’est défendu l’accusé, en détention provisoire depuis deux ans.

Des excuses qui exaspèrent l’avocat général qui rappelle la suite des faits, alors que la victime gisait au sol. « Il est facile de dire que vous êtes désolé, mais après, qu’avez vous fait ? Vous êtes allé vous recoucher. Vous allez juger quelqu’un qui, quand il a bu, devient un meurtrier » lance le représentant du ministère public à la Cour. Il requérait 25 ans de réclusion criminelle.
Pour l’avocat de la défense, il y avait « une volonté d’en découdre, mais pas de tuer. Il n’y a pas d’acharnement. C’est un crime de la bêtise ».
La Cour a finalement prononcé une peine de 18 ans de prison ferme, et 100 000€ de dommages et intérêts pour la famille de la victime.
Y.D. avec Le Quotidien de la Réunion et le JIR.

Tagged under , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
12:44 Plus de 1000 personnes à la manifestation intersyndicale
10:08 Mayotte en vigilance-Orage ce mardi à 10h
4:45 Grève Education: un choc d’investissement, dans le primaire aussi
HIER Depuis Bandrajou, la mobilisation populaire contre la délinquance fait tâche d’huile
HIER Entretien des routes: Mamoudzou a investi 5,7 M€ en 3 ans
HIER Malgré l’absence de ramassage scolaire, le lycée du Nord est ouvert, rappelle son proviseur
HIER Le collectif des citoyens de Mayotte s’associe à la grève du 20 février sur fond de guerre syndicale
HIER Insubordination chez les policiers pour manque de moyens
4 jours Un appel à projet sur l’alimentation-nutrition-sport-santé : « Bien manger et bouger à Mayotte »

MAGAZINE
Les bénévoles décidés à s'investir pour leurs quartiers respectifs
Depuis Bandrajou, la mobilisation populaire contre la délinquance fait tâche d’huile


CARNET DE JUSTICE
Les juristes se mobilisent pour une justice plus proche des « plus défavorisés »
Le voleur récidiviste accuse « Belmondo » et prend 10 mois
Mouvement des magistrats ce jeudi contre les projets de réforme de la Justice
Accident mortel : deux ans avec sursis pour le conducteur fautif
« Look-like », ces escroqueries par centaines qui empoisonnent les compagnies aériennes
Sur Facebook, des gendarmes outragés… par un de leurs collègues
Violences conjugales : des « faits horribles » et « une pression monstrueuse »
Devant les juges, il se touche le sexe et part en prison


PORTRAITS
Joachima salimé portrait
Joachim Salime, une « tête bien faite »



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
29°
26°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL