Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Environnement


Une école de Chiconi collecte plus de 89kg de piles usagées et remporte le prix «Corepile»

Publié le mercredi 19 avril 2017 à 11:52
Aucun commentaire

L’éco-organisme spécialisé dans la collecte et le recyclage des piles usagées a mobilisé les écoles pour un concours citoyen. Une tonne de piles a été récoltée et c’est l’école élémentaire de Chiconi 5 qui va recevoir le 1er prix.

Les 260 élèves de l'école de Chiconi 5 remportent le 1er prix de collecte de Corepile à Mayotte (Photo: Corepile)

Les 260 élèves de l’école de Chiconi 5 remportent le 1er prix de collecte de Corepile à Mayotte (Photo: Corepile)

Pour la 1ère fois, Mayotte était associée au grand concours de collecte des écoles organisé à l’échelle nationale par Corepile. Pendant 3 mois, de janvier à mars, l’éco-organisme spécialisé dans la collecte et le recyclage des piles et batteries usagées a déployé l’événement dans le département. Ce sont ainsi 30 écoles mahoraises qui ont été fédérées dans cet élan éco-citoyen et près de 8.000 élèves ont participé à la démarche.

«Tout au long du concours, les élèves ont eu à leur disposition des kits d’information et des conteneurs de collecte pour s’organiser au mieux et surtout comprendre les enjeux de cet acte citoyen et les partager avec leurs parents», explique Corepile Mayotte qui a de quoi être satisfait par son opération.

Le cube à pile, une petite boite pour rassembler les piles et batteries de sa maison

Le cube à pile, une petite boite pour rassembler les piles et batteries de sa maison

Au total, c’est en effet plus d’une tonne de piles, soit l’équivalent d’un tiers de la collecte de tout Mayotte en une année qui a été récoltée. Et comme dans tout concours, il y a un gagnant. Ce sont les 260 élèves de l’école élémentaire de Chiconi 5 qui remportent le 1er prix. A eux seuls, ils sont parvenus à rassembler 89,5kg de piles usagées. Cette première place sur ce podium citoyen leur rapporte un bon d’achat de 500€ de fournitures scolaires chez Asco & Celda. Les élèves ainsi récompensés recevront leur prix mercredi prochain, à la Mairie de Chiconi en présence du Maire.

Sensibiliser à la pollution causée par les piles

Corépile souhaitait avec cette opération faire parler d’elle et sensibiliser les enfants, futurs éco-citoyens, à l’économie des ressources naturelles de métaux qui entrent dans la composition des piles et des petites batteries. Car nos piles sont faites de zinc, nickel, acier ou manganèse. L’objectif était aussi d’attirer leur attention sur les risques potentiels de pollution lorsque les piles et les petites batteries usagées sont rejetées dans la nature, ce qui arrive encore dans 25% des cas dans notre département.

Corepile recycler c'est facile«Avec un objectif national volontaire de 50% de taux de collecte pour 2020, la France doit, plus que jamais, se mobiliser pour le recyclage des piles et petites batteries. Avec un réseau dense de 50.000 points de collecte sur le territoire national, le taux de collecte de la filière dépasse aujourd’hui
45%», indique Corepile. Mais Mayotte est en retard. Chez nous, on ne compte qu’une seule pile rapportée par personne chaque année, soit à peine 17 grammes par habitant en 2016. On comprend que notre île soit au cœur de la démarche Corepile.

Objectif: 10 piles par Mahorais chaque année

Pour Mayotte, l’éco-organisme se fixe comme objectif d’atteindre la moyenne nationale de 10 piles par personne et par an, soit 182 grammes par habitant, grâce aux 90 points de collecte répartis sur tout le département.

Corepile a été créé en juillet 2013. Sans but lucratif sous agrément d’Etat, il agit partout en France métropolitaine, en Guadeloupe, à la Réunion et à Mayotte. Leader en France, Corepile a collecté plus de 85.000 tonnes de piles et petites batteries en 15 ans.

RR
www.lejournaldemayotte.com

Tagged under , , , , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.





L'ACTUALITE EN BREF
11:00 Soutien aux salariés de la Colas : la première position de la France Insoumise
HIER Violences entre jeunes à Ongoujou, les gendarmes caillassés
HIER Enquête sur les rythmes scolaires
HIER Pour les musulmans de métropole, le ramadan commence samedi
HIER Horaires ramadan à la mairie de Mamoudzou
HIER Un grand spécialiste du droit de la famille au CUFR aujourd’hui
2 jours Avertissement pour les vendeurs à la sauvette à Bandrélé
2 jours Attention aux coupures d’eau ce vendredi à Dembéni
2 jours Législatives : Les Républicains en meeting

MAGAZINE
Antea IRD
Nos éponges et crustacés inventoriés par le Muséum National d’Histoire Naturelle


CARNET DE JUSTICE
Avertissement pour les vendeurs à la sauvette à Bandrélé
MCG débouté de sa demande d’indemnisation lors de l’audience de référé
L’affaire de la prise des 67 kilos d’or pourrait se conclure par une relaxe
Énervé par un barrage, l’ancien militaire tire, et blesse une jeune fille
Tribunal: Plaidoyer contre les petits boulots non déclarés
Rab de prison pour un incendiaire de cellule
Condamnation d’un passeur récidiviste : « En prison, pour lui éviter le lagon »
Relaxe TV Mafoumbouni : Jacques-Martial Henry renonce à faire appel


PORTRAITS
Goula Goula: les vainqueurs de la WebCup 2017
WebCup : pas de doute, Mayotte dispose d’un vivier de geeks et de créateurs internet



Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€


LA METEO A 5 JOURS
météo
29°
27°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL