Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Politique


«Une majorité parlementaire favorable au gouvernement»… le souhait de deux parlementaires Mahorais

Publié le jeudi 18 mai 2017 à 5:30
Aucun commentaire

Un président de la République de 39 ans qui veut recomposer le paysage politique, issu d’un gouvernement socialiste, qui nomme un premier ministre LR, et un gouvernement qui affiche la probité comme première qualité, ça ne peut pas laisser indifférent. Après avoir sollicité hier le président LR Soibahadine Ramandani, le JDM a interviewé Ibrahim Aboubacar et Thani Mohamed Soilihi.

Thani Mohamed Soilihi au Sénat, et Ibrahim Aboubacar, à l'Assemblée nationale, se réjouissent de la recomposition politique actuelle

Thani Mohamed Soilihi au Sénat, et Ibrahim Aboubacar, à l’Assemblée nationale, veulent accompagner la recomposition politique actuelle

L’actuel député Ibrahim Aboubacar, qui postule pour sa reconduction sous l’étiquette PS, avec une binôme En Marche Sophiata Souffou, et le sénateur Thani Mohamed Soilihi, apparenté socialiste, nous livrent leurs réactions. Ils sont tous les deux dans une logique constructive. En allant « au-delà des convictions des uns et des autres », pour Ibrahim Aboubacar.

Quant à Thani Mohamed, qui évoque une « couleur politique qui importe peu du moment qu’on est au service des préoccupations des français », cette recomposition est presque une 2ème peau, lui qui a participé à la mission sénatoriale avec des sénateurs de droite et du centre, et qui a fait passer, grâce à une énergie politique multichrome, son amendement sur la valeur locative.

JDM : Que pensez-vous de ce nouveau gouvernement d’ouverture ?

Ibrahim Aboubacar : « Il traduit une volonté de rassemblement du président de la République. Nous avons assisté à un deuxième séisme après 2002, avec un score record pour le Front National. Le président de la République ne pouvait pas refaire le même casting que Jacques Chirac à l’époque, il fallait tenir compte de ce deuxième avertissement démocratique. J’espère que ce rassemblement et ce renouveau seront bénéfiques pour la France. »

Thani Mohamed Soilihi : « Cette composition est inédite. Elle suit l’opinion des Français qui demandent que les politiques soient au service de leurs préoccupations, en passant au dessus de la notion de parti. »

Comment vous positionnerez-vous par rapport à la majorité présidentielle ?

Les élus lors des échanges avec Manuel Valls en avril 2015

Avec les élus Mahorais lors des échanges avec Manuel Valls en avril 2015

Thani Mohamed Soilihi : « Je réfléchis toujours en terme de groupe sénatorial, c’est cela qui permet d’avoir un poids dans les décisions parlementaires. J’étais dans le groupe socialiste, 2ème force du Sénat, mais notre assemblée va être renouvelée de moitié en septembre, j’ai donc le temps d’observer les premières décisions prises par le gouvernement. Mais je souhaite avant tout que le président ait une majorité pour gouverner. Sinon, ce serait reprendre d’une main ce qu’on lui a donné de l’autre. Je rejoindrai donc la majorité présidentielle lors des élections sénatoriales, que ce soit sous l’étiquette En Marche ou non. »

Ibrahim Aboubacar : « Le peuple a tranché, il s’agit de gouverner la France pendant 5 ans. Je ne pense pas que chercher à opposer une cohabitation soit une bonne solution pour le pays. En plus des défis que nous avons, le terrorisme, ressouder l’Europe, l’économie, imposer une tension permanente à la tête de l’Etat par une cohabitation n’irait pas dans l’intérêt du pays. Après les législatives, il faudra d’aiileurs que se dégage une majorité parlementaire plurielle ».

Annick Girardin évolue de la Fonction publique à l’Outremer. Qu’est ce que cela vous inspire ?

Annick Girardin nommée à l'Outremer

Annick Girardin nommée à l’Outremer

Ibrahim Aboubacar : « C’est un excellent choix. Elle a également œuvré à la Francophonie. Nous avons déjà travaillé avec elle sur le gros dossier de la reconstitution des carrières de nos fonctionnaires mahorais, en obtenant de grandes avancées. Elle a un esprit d’ouverture, et est constructive. »

Thani Mohamed Soilihi : « Je l’apprécie beaucoup, elle est très ouverte. Lorsque la délégation d’élus Mahorais avait rencontré Manuel Valls le 26 avril 2015, elle a pris l’initiative de profiter de notre présence à Paris pour nous convier à son ministère. Nous pouvons profiter de sa connaissance des dossiers Mahorais pour poursuivre les échanges sur les engagements Valls, comme a l’air de le vouloir le président Soibahadine. »

Les deux parlementaires Mahorais évoquent une nouvelle dynamique impulsée par Emmanuel Macron, « on a le sentiment qu’un espoir est revenu dans le pays, qu’une alternative à la politique menée jusqu’à présent est possible. »

Propos recueillis par Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Tagged under , , , , , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.





L'ACTUALITE EN BREF
7:30 Coupure d’eau non prévue à Labattoir ce mercredi
5:18 Collecte Corépile: les élèves de Chiconi 5, grands gagnants 2017, vont recevoir leur prix
4:45 Pas de Journées Portes Ouvertes au BSMA cette année
4:27 Pompiers de l’aéroport: le mouvement se poursuit avec une marche en Petite Terre ce mercredi matin
4:00 Coupures d’eau à Mtsahara ce mercredi et Kani-Bé ce jeudi
HIER Assemblée nationale : François de Rugy élu président
HIER Donnez votre avis sur le plan de prévention et de gestion des déchets dangereux
HIER Contrôle de taxis en Petite Terre: plusieurs infractions relevées
HIER Conflit Colas : En l’absence de blocage, la CGT Ma attend l’ouverture des négociations

MAGAZINE
Antea IRD
Nos éponges et crustacés inventoriés par le Muséum National d’Histoire Naturelle


CARNET DE JUSTICE
Quand la drogue tourne la tête des policiers
Un jeune de 15 ans incarcéré à Majicavo pour des coups de couteau sur un élève
Lynchage autour d’un barrage, les accusés multirécidivistes quasiment indifférents à la barre
Chambre des métiers: le président Salim Soumaila conforté par un jugement de la Cour administrative d’appel
Détournement de 170.000€ : Le directeur du bureau de Poste n’ira pas en prison
Le tir de l’ancien militaire blessant une jeune fille lui vaut un an de prison avec sursis et de fortes amendes
Cambriolage de Kwezi TV : grosse médiatisation mais petit procès
Jugement de fraude aux passeports : « Il faut mettre les points sur les ‘i’ et les barres aux ‘t’


PORTRAITS
Goula Goula: les vainqueurs de la WebCup 2017
WebCup : pas de doute, Mayotte dispose d’un vivier de geeks et de créateurs internet



Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€


LA METEO A 5 JOURS
météo
28°
25°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL