Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Port


« Urgence absolue » de défaire MCG de la gestion du port, pour l’Union maritime et le Medef

Publié le vendredi 14 octobre 2016 à 4:30
Aucun commentaire

L’Union maritime qui regroupe des professionnels du port ainsi que des industriels, le Medef Mayotte, auxquels s’associent les Femmes leader, signent un communiqué alertant sur la situation au port de Longoni, « au bord de la catastrophe ». Et interpellent l'Etat.

Un stacker

Manutention de containers

Dans le communique-medef-umm envoyé aux médias, les deux structures reviennent sur les réserves émises par la Chambre régionale des Comptes (CRC) dès l’octroi de la Délégation de Service Public (DSP), avec « de nombreuses réserves quant à l’aptitude du délégataire à mener simultanément tous les chantiers annoncés tout en mettant en exergue un certain nombre d’irrégularités dans le processus de sélection », pour citer leur communiqué. Une provision de 100 millions d’euros avait même été conseillée par la CRC.

Et selon l’UMM et le Medef, les faits ont l’air de donner raison à la Chambre puisqu’il accusent MCG « d’avoir acquis des moyens de manutention totalement disproportionnés, sans prendre en compte les multiples avis des professionnels du
Conseil Portuaire. Ce sont ainsi 3 grues et 4 portiques RTG qui sont aujourd’hui sous utilisés sur les quais de Longoni alors qu’il n’en existe pas un seul de ce type au Havre, premier port français en terme de volume avec plus de 2,4 millions de containers équivalents-vingt-pieds (EVP) traités par an. » D’où, « des augmentations de tarifs faramineuses. »

Le nœud du problème, et le JDM l’avait longuement expliqué, c’est la manutention. Dans l’imagerie populaire, c’est le domaine des dockers. Une activité qui « n’entrait pas dans le périmètre des prérogatives données par la DSP » pour Daniel Zaïdani en 2014, rappelle le communiqué, qui rappelle que « la SMART est l’acteur historique de la manutention. »

Grand Port Maritime

Les grues et les RTG (en jaune)

Les grues et les RTG (en jaune)

Décidément, l’Etat est replacé au centre de la problématique à la fois par le sénateur Thani Mohamed Soilihi, et par les acteurs du port puisque ces derniers souhaitent que « l’Etat remette les choses à plat au sujet de cette délégation qui n’a plus de « service public », que le nom. Il est grand temps que notre port acquière le statut de « Grand Port Maritime », statut qui ramènera une gestion saine aujourd’hui oubliée. »

Pour finir, l’UMM et le Medef Mayotte mettent en doute les capacités de gestion de MCG (Ida Nel, sa présidente ne sera jamais citée) « qui n’a cessé d’évoluer entre engagements non tenus, protocoles non respectés et irrégularités », et s’interrogent « sur le niveau de confiance qu’il est permis d’accorder au délégataire actuel, qui ambitionnait la création de 3.500 emplois et qui, aujourd’hui, applique une politique sociale discutable. »

Un gros appel du pied en direction de l’Etat, donc de la préfecture de Mayotte peut-on penser : « si rien n’est fait, ce sont encore douze années de péripéties dans l’exploitation du port qui se profilent, avec des incidences sur toute l’économie de l’île, une situation inacceptable pour nos entreprises, pour les salariés, tout comme pour les consommateurs. »

Tagged under , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
0:23 Attention, vigilance aux orages cette nuit
HIER Combani : la PAF ouvre le feu sur un individu qui tentait de les renverser
2 jours Votre agenda du week-end
2 jours Nouvelle vague de violences ce vendredi matin au lycée de Kahani
2 jours Mayotte se prépare à un exercice cyclonique la semaine prochaine
2 jours Mayotte En marche avec les Outre-mer
3 jours Berguitta : scènes de dévastation à la Réunion
3 jours Coupure d’eau à Ouangani à la suite d’une casse
3 jours Et si vous deveniez animateur sportif ?

MAGAZINE
Rotary VIH
Le Rotary Club offre 1500€ pour la lutte contre le VIH à Mayotte. L’association nous a ouvert ses portes


CARNET DE JUSTICE
L’élection de Ramlati Ali annulée par le Conseil Constitutionnel
Dealers de bangué « c’était ça ou voler »
Quatre ans ferme pour le chef d’un réseau de kwassas
Deux grévistes de MayCo échappent de peu à la prison
Âgé de 24 ans, il a un bébé avec une collégienne de 12 ans
Une enquête ouverte suite au glissement de terrain fatal à Koungou
Victime de violences conjugales, elle menace de « tuer l’enfant » si son compagnon va en prison
« La paralysie du Tribunal de travail de Mayotte se confirme » pour le Medef Mayotte


PORTRAITS
Djibril Cissé 2
Djibril Cissé « Renvoyer l’ascenseur aux jeunes serait une bonne action »



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
28°
25°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL