Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Justice


Violemment agressé pour une cigarette

Publié le mercredi 25 octobre 2017 à 17:28
Aucun commentaire

Trois jeunes ont été condamnés à de la prison ferme pour avoir tabassé un homme en 2014 à Cavani stade. Ils lui avaient demandé une cigarette avant de le frapper.

Barre tribunal MamoudzouC’est un « dossier de violences en réunion comme on en a trop souvent à Mayotte » déplore la procureure Pajak-Boulet.

L’affaire traîne depuis trois ans déjà. En cette soirée du 12 octobre 2014, des amis reviennent d’un matche qui a eu lieu à Cavani. Près du stade, ils sont abordés par un groupe d’individus qui demande une cigarette à l’un d’eux, qui refuse. Pris à partie par la bande, la victime est frappée à coup de poings et de pieds, et reçoit une pierre à l’arrière du crâne. La blessure est grave. L’homme  n’est pas en état d’être auditionné. Evacué vers la Réunion, il récolte 30 jours d’ITT.
A la barre du tribunal correctionnel, trois des agresseurs sont poursuivis. La justice retient contre eux le témoignage de l’ami et de la petite amie de la victime, du sang sur le tee-shirt d’un des interpellés, et leurs propres déclarations devant le juge d’instruction en 2015.
Mais à la barre, les versions varient, les responsabilités sont renvoyées. La défense dénonce « une enquête malmenée » avec « des témoins qui n’ont pas été auditionnés ». En outre le sang du tee-shirt n’a pas été analysé. Les deux avocats plaident le fait que, à l’instar de leurs clients, la victime aurait elle-aussi changé de version au fil de l’instruction.

« Un déchaînement de violence »

La procureure de son côté dénonce « un déchaînement de violence pour une simple cigarette » passible de 7 ans de prison et s’en prend aux prévenus qui « chipotent, se moquent du monde ». En raison de la qualification de violences en réunion, elle argue qu’il n’est de toutes façons pas nécessaire de définir précisément qui a fait quoi. Elle requiert des peines de 1 à 2 ans ferme contre les trois prévenus. Le tribunal prononce 6 mois pour deux d’entre eux, et 1 an pour le troisième. Des peines symboliques puisqu’elles pourront être soit aménagées, soit fusionnées avec la détention en cours de l’un, et la détention provisoire de 8 mois déjà effectuée par son comparse. Seul le prévenu actuellement incarcéré dans une autre affaire est reparti menottes aux poignets.

La victime quant à elle ne s’est pas constituée partie civile et n’était pas présente à l’audience.

 Y.D.

Tagged under , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
9:45 2ème Journée départementale des familles à Mtsangabeach samedi
9:11 Un nouveau conseil d’administration à Air Mad en vue du mariage avec Air Austral
9:00 La CSSM accompagne les retraités pour l’accès à leurs droits
8:30 Un robot pour le lagon de Mayotte présenté vendredi au CUFR
4:45 Les arts contemporains investissent la Maison du Projet à Kawéni
4:30 Spectacle de marionnettes « Daba, l’enfant qui n’aimait pas l’école » au CUFR
HIER L’abattage des arbres réglementé à Mamoudzou
HIER Lycée de Kahani: les enseignants reconduisent leur droit de retrait
HIER Passation de pouvoir et point d’étape à l’ONF Mayotte

MAGAZINE
Mahamoud Prince Faounia, formée comme agent d'accueil n'a pas de répondu du secteur privé.
Emploi et handicap « Il faut changer les mentalités »


CARNET DE JUSTICE
Un trentenaire abuse d’une fillette de 13 ans et risque une amende
Des témoignages d’attouchements sexuels au collège de Doujani étouffés par le vice-rectorat
14 mois ferme requis dans l’affaire des fausses procurations à M’Tsangamouji
Le procès pour outrages présumés sur Facebook renvoyé au 17 janvier
Trois pilotes de kwassa condamnés ce lundi
Petite Terre : un jeune brûlé vif dans des règlements de compte, enquête ouverte pour tentative d’assassinat
Décasage de Bouéni : peine confirmée en appel, la défense se pourvoit en Cassation
Il oublie sa carte d’identité sur le lieu de l’agression et finit au tribunal


PORTRAITS
Baco
Baco, privé de logement, squatte depuis 5 ans un bâtiment municipal



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
27°
24°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL