Epidémie de bronchiolite en cours à Mayotte

"Protégez vos bébés de l'épidémie de bronchiolite en cours à Mayotte": l'ARS livre des conseils pour limiter la propagation de la maladie.

0
893

La bronchiolite est due à un virus qui chez l’adulte et le grand enfant ne provoque qu’un simple rhume mais elle peut être beaucoup plus grave chez les nourrissons en particulier les tout petits de moins de trois mois.
Pour protéger les petits nourrissons qui sont particulièrement fragiles, pendant toute la durée de l’épidémie, ne sortez pas avec vos tous petits dans les lieux publics, tenez-les à distance des adultes et autres enfants malades (enrhumés ou qui toussent), bien laver les tétines, les doudous, les kichalis.


Si vous êtes parents d’un nourrisson de moins de deux ans, vous devez vous munir en pharmacie : d’un thermomètre, de Paracétamol à donner en cas de fièvre, de dosettes de sérum physiologique pour désobstruer le nez de votre bébé enrhumé plusieurs fois par jour.

Si votre bébé est enrhumé, tousse ou à des difficultés respiratoires :
– Débouchez chacune de ses narines plusieurs fois par jour avec du sérum physiologique ;
– Faites-le dormir la tête surélevée, sur le dos et dans un lit ferme ;
– Faites-le téter/ boire régulièrement.
Si vous êtes enrhumés ou si vous toussez, des précautions simples permettent de limiter la transmission aux bébés :
– Ne pas tousser à proximité d’un nourrisson ;
– N’embrassez pas son visage ;
– Lavez-vous les mains au savon avant de le prendre dans les bras et chaque fois que vous devez vous en occuper.

Les services de soins sont saturés en période épidémique. Si votre enfant tousse et a de la fièvre une consultation chez un médecin généraliste est suffisante, un recours aux Urgences n’est pas nécessaire.
En revanche, si votre bébé a des difficultés respiratoires malgré le mouchage et qu’il ne boit pas ou moins de la moitié de ses biberons consultez en urgence dans un des 5 centres de référence du CHM.
En cas de doute, ou en cas de signes de détresse respiratoire, appelez le 15.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here