28.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 décembre 2021
AccueilFaits diversImmigration clandestine : plus de kwassas, moins de reconduites

Immigration clandestine : plus de kwassas, moins de reconduites

Le «bilan sécurité 2013» présenté ce lundi matin, comportait, en plus des statistiques sur la délinquance à Mayotte, les chiffres de l’immigration clandestine dans notre département : interceptions de kwassas plus nombreuses et reconduites à la frontière en baisse.

interception«Nous avons été plus efficaces en matière d’interception en mer en 2013», attaquait le préfet sur le sujet de l’immigration clandestine. Le bilan sécurité présenté ce matin faisait état, en plus des chiffres de la délinquance, des statistiques sur l’immigration, en particulier illégale.
D’une année sur l’autre, les chiffres sont quasiment stables mais avec quelques évolutions : plus de kwassas interceptés (+15,5%) avec moins de personnes à bord. Ce sont ainsi 476 embarcations qui ont été arraisonnées en 2013 avec 10.610 passagers. 518 passeurs ont été interpelés.
Le nombre de personnes par embarcation poursuit donc son évolution à la baisse. Chaque kwassa transportait en moyenne en 2013, un peu plus de 22 passagers contre plus de 25 en 2011.

15.908 personnes reconduites à la frontière

Au-delà des passagers de kwassas, les interpellations de personnes «sans papiers» dans notre département ont conduit l’Etat à refouler 15.908 personnes à la frontière. Ce chiffre était de 16.389 en 2012. Ce sont donc des chiffres relativement stables, relevait Joël Garrigue, le procureur de la république «malgré les perturbations sur la fin de l’année, liées au mouvement social de la fonction publique».

Faisant référence aux pays confrontés à une immigration clandestine importante, le préfet expliquait l’impossibilité de fermer totalement une frontière et particulièrement maritime. «Nous mettons en place ce que nous pouvons pour étanchéifier notre frontière», a-t-il expliqué. Il affirmait également ce lundi matin qu’en «Septembre-octobre», les services de l’Etat avaient «asséché le nombre de kwassas disponibles».

La responsabilité de chacun

Comme sur le dossier de la délinquance, le préfet appelait chacun à la responsabilité. Alors qu’il est de bon ton de dénoncer l’immigration clandestine à Mayotte, le préfet notait, non sans ironie, «qu’il ne se passe pas une journée sans qu’on me demande des régulations de personnes de façon dérogatoire.» L’ambiguïté d’une partie de la population qui critique la présence de clandestins tout en leur fournissant du travail est connue de tous.

Ce bilan de la sécurité tel qu’il a été présenté ce lundi matin est appelé à évoluer. S’en est a priori fini du bilan annuel. Une deuxième présentation devrait être faite en cours d’année pour rendre publiques les évolutions sur les différents dossiers. Par ailleurs, les chiffres actuellement tenus par l’administration vont être confiés à une «autorité indépendante». Ce sera désormais l’INSEE* qui compilera ces informations. L’institut pourra ainsi les croiser avec d’autres données, sociales par exemple, pour permettre une meilleure compréhension des phénomènes.
RR

*INSEE : institut national de la statistique et des études économiques

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Météo France, Mayotte

Mayotte en vigilance jaune pour les Orages aussi

0
Depuis ce week-end et ses grandes marées, Mayotte est placée en vigilance jaune vagues submersion. Météo France vient de rajouter une vigilance jaune pour...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.